5 conseils pour être écolo et responsable au bureau.

Au boulot, comme dans le vie de tous les jours nos gestes ont un impact sur l’environnement. Il est donc important de veiller à notre manière de consommer et de changer, ne serait-ce qu’un peu, nos habitudes au quotidien.

 

Les déplacements.

La première question à se poser, lorsque l’on souhaite être plus responsable et plus écolo au bureau, c’est de savoir comment on se rend au travail ! Vos déplacements domicile-travail représentent certainement la plus grosse part de votre impact sur l’environnement au quotidien.
On pense alors aux mobilités actives (vélo, roller, marche, skate, trottinette…), aux transports en commun ou aux solutions d’autopartage ou de covoiturage. Si on souhaite pousser un peu plus les solutions, on peut même envisager de mettre en place un plan de déplacement d’entreprise ou de favoriser le télétravail.

 

L’énergie.

La deuxième manière d’être écolo et responsable au bureau est de maitriser l’énergie, si on chauffe ou que l’on climatise trop, on
gaspille de l’énergie. C’est la même chose avec l’éclairage ! Alors que faire ? Il faut régler la température de façon à rester dans les moyennes les plus adaptées. Inutile de chauffer à 23 degrés en hiver ou de climatiser à 17 en plein été. Une température autour de 19 degrés est généralement considérée comme idéale pour le travail. En été cette température sera difficile à atteindre, on pense alors à adapter sa tenue, été comme hiver.

 

Réduire le gaspillage.

On estime qu’un salarié consomme chaque année plus de 70 kg de papier en impressions diverses ! Mais il y a aussi les déchets, capsules de café, gobelets en plastique, vaisselle en carton, touillettes, et aussi les fournitures, que l’on peut facilement gaspiller. Et bien sûr le tri qui n’est pas toujours bien fait.
Pensez alors à réduire votre consommation de papier à ce qui est nécessaire, à imprimer recto verso et à utiliser du papier recyclé. Mais ce n’est pas tout, vous pouvez utiliser des tasses à la place des gobelets jetables, éteindre la lumière dans les pièces où vous n’êtes plus et réviser les règles de recyclage.

Maitriser vos équipements informatiques.

Les appareils informatiques représentent une empreinte carbone estimée à 360 kg de CO2 par an et par salarié !
Le but est donc de prolonger la durée de vie de vos équipements en en prenant soin et en favorisant le réemploi. Vous pouvez aussi réduire la quantité d’email envoyé, un email représente en moyenne une empreinte carbone de 19 grammes de CO2 ! En plus de réduire leur quantité pensez à réduire leur taille. Petite info en plus, au-delà de 30 minutes d’absence il faut mieux éteindre son ordinateur que le laisser en veille.

 

 Adapter vos conditions de travail.

Ici, les solutions sont multiples ! Des exemples ? Utilisez des plantes pour dépolluer l’air intérieur des bureaux. Adoptez des mécanismes pour maximiser la lumière naturelle dans les locaux, comme par exemple des miroirs, en plus c’est bon pour le moral, la santé et la productivité. On améliore le tri des déchets et envisage même un composteur pour les déchets alimentaires (marc de café, épluchures et restes).