Cinq attitudes à développer pour un leadership positif

Un leadership positif se caractérise par une attitude et une posture positive. Un bon leader sait écouter, respecter et donner des responsabilités à ses collaborateurs. Il permet à chaque membre de son équipe d’aller plus loin et de développer ses compétences. Le leadership est essentiel à tous les niveaux.
Quand on parle de leadership, on ne parle pas de niveau hiérarchique mais bel et bien d’un effet de groupe dans lequel tous s’accordent de façon tacite pour suivre une personne qui les tirera vers le haut.

Comment développer son leadership de façon positive ?

1)   Être positif

Le leader est à la foi honnête avec lui-même mais aussi avec les autres. En effet, il a confiance non seulement en lui mais également envers ses collaborateurs. Il sait rester serein et positif, ce qui dynamise le groupe et lui donne confiance. De ce fait, les membres de l’équipe sont plus heureux et des études ont démontré que le bonheur favorise la santé et améliore les performances des employés.

Le bonheur se décide, s’apprend et se transmet. Une situation de crise sera mieux gérée par des personnes qui sont globalement heureuses que par des personnes qui sont stressée. Si un des membres de l’équipe est positif, son aura ira jusqu’aux autres. Tout le groupe se sentira « dans le même bateau » et avec un chef de bord optimiste, tous se sentiront en sécurité !

2)   Être digne de confiance

Un vrai leader doit avoir une relation de confiance avec les membres de son équipe. La sincérité est la clef d’une relation saine et équilibrée.

3)   Mobiliser les compétences

En guidant son équipe comme il se doit, le leader est aussi capable de mobiliser les bonnes personnes avec les bonnes compétences et ce, au bon moment ! Il favorise la co-création afin que tout le monde se sente utile à la concrétisation d’un projet. Quand on travaille ensemble et qu’on accomplit quelque chose, la joie est démultipliée !

4)   Avoir une vision inspirante

Les valeurs du leader doivent être en accord avec celles qui veut transmettre aux autres mais aussi avec ses accomplissements. Pas la peine de tout contrôler, on peut aussi déléguer et féliciter tout en osant l’innovation.

5)   Asseoir son assertivité

Asseoir son quoi ?? L’assertivité, c’est le terme qu’on emploie pour dire qu’on s’exprime de façon claire tout en respectant l’interlocuteur, sans rapport de force. Pas question ici de se soumettre, on fait valoir son propos certes, mais on écoute aussi ce que l’autre a à dire ! Même si le message est difficile à faire passer, on y met les formes en jouant la carte de l’honnêteté et de l’écoute