L’assertivité, c’est le fait de s’exprimer et de défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. C’est une qualité très appréciée des recruteurs puisqu’elle vous permet de gagner en diplomatie et en confiance en vous.
De plus, être assertif vous aidera à vous sentir mieux de façon globale dans votre vie. 

Nos astuces pour travailler votre assertivité.

Soyez optimiste.

 
Vous êtes à la caisse du supermarché et le caissier met du temps à scanner les articles de la personne devant vous. Est-ce vraiment si grave ? Peut-être est-ce son premier jour, soyez indulgent, ce n’est pas si grave. Chaque jour, essayez de penser à au moins trois choses qui vous ont rendu heureux. C’est ça le debut de l’assertivité ! 
assertivité

Soyez optimiste.

Vous êtes à la caisse du supermarché et le caissier met du temps à scanner les articles de la personne devant vous. Est-ce vraiment si grave ? Peut-être est-ce son premier jour, soyez indulgent, ce n’est pas si grave. Chaque jour, essayez de penser à au moins trois choses qui vous ont rendu heureux. C’est ça le debut de l’assertivité ! 
En travaillant votre optimisme, vous vous mettez en confiance pour la suite des évènements. Vous serez aussi plus à même de vous remettre d’un échec puisque vous envisagerez le futur d’un œil plus serein.

Vous ne pouvez pas tout contrôler.

Tâchez de vous en souvenir. L’assertivité c’est aussi de savoir que vous ne pouvez pas toujours faire changer les gens, apprenez à faire avec et à abandonner quand il le faut. Pensez cependant à votre comportement. Parfois, il suffit que vous modifiiez une de vos petites habitudes pour que les autres se comportent différemment avec vous. Tentez d’avoir un impact positif sur votre environnement.

 

Apprenez à répondre.

Imaginez que vous recevez un mail dont le contenu vous agace. Surtout, ne réagissez pas à chaud, prenez le temps de vous poser et de répondre tranquillement avec des mots choisis. Laissez l’agacement de côté et développez votre diplomatie.

Soyez indulgent avec vous-même.

Ne passez pas votre temps à vous blâmer, ça ne vous aidera pas à avancer. Vous vous êtes peut-être trompé.e, ce n’est pas grave ; tentez de comprendre pourquoi ce que vous avez fait n’a pas fonctionné et demandez-vous ce qui doit être amélioré pour la prochaine fois !

Vous pouvez le faire !

Vous connaissez sans doute la méthode Coué. Il s’agit d’une méthode fondée sur l’autosuggestion et l’autohypnose. Si, chaque jour, vous vous dites que vous allez réussir à faire quelque chose, alors votre cerveau va se conditionner et vous aller atteindre votre objectif ! Vous voulez que quelque chose se fasse ? Provoquez la chance !

Apprenez à dire non.

Être sous l’eau, ça arrive même aux meilleurs. Si vous avez déjà trop de travail, alors refusez certaines missions en expliquant que, pour le moment, vous avez trop de travail mais que, plus tard, vous pourrez vous en charger ! Tout est question de justification. Sans passer votre temps à dire non ou à trouver des excuses pour refuser des tâches, quand c’est non, c’est non… Vous avez les mêmes droits que les autres. Vous ne dites pas non à la personne, vous dites non à la demande.

 

Pesez vos mots.

On vous le dit souvent mais les mots peuvent résonner très forts chez certaines personnes. Aussi, il est important que vous sachiez peser vos mots afin de limiter les dégâts. Oubliez les phrases toutes faites qui peuvent renvoyer le mauvais signal. Soyez direct.e dans vos propos, allez à l’essentiel en évitant les tournures types « Est-ce qu’il serait possible que vous… » ou « Je suis vraiment désolé.e de te déranger mais est-ce que tu… ». Faites des description factuelle.

Gardez l’objectif en ligne de mire.

N’utilisez pas l’autodéfense à tout va, gardez toujours à l’esprit que vous devez résoudre un problème. Cherchez donc les solutions qui résoudront au plus vite la problématique ciblée.

 

Assertivité : suivez ces règles.

Arrêtez-vous, regardez, écoutez. Ensuite, et seulement ensuite, réfléchissez à la manière dont vous allez réagir à la situation à laquelle vous faites face. Ainsi, vous gardez le contrôle de vous-même et de la situation. En appliquant cette façon de faire et de penser, vous pourrez inciter les autres à faire de même.
Pour développer votre assertivité, il vous faudra du temps. Changer ses habitudes ne se fait pas en quelques jours, c’est un chose qui s’étend sur la durée. Aussi, n’hésitez pas à garder cet article dans un coin de votre tête et à le relire au besoin.
Notre solution
Source image : Unsplash

Des questions ? Besoin d’aide ? 

Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur l’helpcenter !

Articles associés

Leave a Comment