Auparavant on parlait de s’engager dans l’associatif, dans l’armĂ©e… Aujourd’hui on parle de s’engager dans l’entreprise. Mais de quel engagement parle-t-on au juste ?

Un contexte qui en dit long

Ce terme, devenu un incontournable des ressources humaines, est concomitant Ă  plusieurs faits :

  • un contexte Ă©conomique en crise et une mĂ©fiance envers l’impact des entreprises (sur la sociĂ©tĂ©, sur l’environnement, sur les vies humaines individuelles) ;
  • 
des carrières qui se construisent selon une multitude d’opportunitĂ©s plutĂ´t que dans une seule « maison » ;
  • une recherche (et donc une perte antĂ©rieure) de sens et de valeurs qui sont prĂ©cisĂ©ment les Ă©lĂ©ments qui motivent un engagement.

Une hypothèse est sĂ©duisante : on brandit l’engagement parce que justement, il n’y en a pas ! La thĂ©orie de l’engagement du salariĂ© serait l’arbre qui cache la forĂŞt du dĂ©sengagement massif effectif dans les entreprises.

Au-delĂ  du contrat

L’« engagement » qui rimait avec « militant », semble avoir pris un sens bien pacifiĂ© puisque « s’engager Â» se rapprocherait plus simplement d’« ĂŞtre motivĂ© ».
Il reste cependant un point commun de la dĂ©finition qui est le fait d’être capable de “donner”, voire de “se donner”, et il faut entendre par lĂ  : ĂŞtre capable d’aller au-delĂ  du contrat s’il le faut, en donnant du temps, en prenant l’initiative, en Ă©tant fidèle, en Ă©tant loyal.

Engagement et Ă©thique

Aujourd’hui comme hier, on va au-delà d’un contrat, on entre dans la sphère de gratuité si d’autres valeurs sont présentes : l’utilité sociale, le climat éthique au travail, des relations humaines saines. Il s’agit d’une contrepartie immatérielle. Si les collaborateurs ont été maltraités, trompés, infantilisés, il y a évidemment peu de chance que l’engagement soit au rendez-vous.
Aujourd’hui comme hier, les salariĂ©s peuvent s’engager, donner plus Ă  certains moments, s’ils sont motivĂ©s par un vĂ©cu Ă©thique de leur travail.


Lire aussi : Le besoin de reconnaissance au travail


Adélaïde De LasticAdélaïde DE LASTIC,

Docteure en philosophie, consultante entreprise et chercheuse

philosophie.entreprise@gmail.com / Site Internet

#PhiloDeBureau

Articles associés

Leave a Comment